Séminaire de recherche inaugural "Accessibilité, droits et citoyenneté"

Accessibilité numérique et éducation inclusive

Cycle Education inclusive

22 novembre 2017
10h - 12h

  • Paris Saint-Martin/Conté

2, rue Conté - Paris IIIè

Accès 31.3.30


Plan d'accès
Contact
Martha Arciniegas
Envoyer un courriel
- Numérique, accessibilité et élèves à besoins éducatifs particuliers : changement de paradigme, avec Patrice Renaud, chargé de mission nationale Numérique et handicap au ministère de l'Education nationale.
- Quelle grammaire pour l'accessibilité ? Avec Serge Ebersold, professeur titulaire de la chaire accessibilité du Cnam

Associée à un imaginaire social, cette notion est née des transformations historiques, sociales et culturelles qui se sont dessinées depuis la fin du 20 e siècle. Sa consécration correspond à un nouveau mode d’autoreprésentation de la société à travers lequel celle-ci s’affirme avec ses normes et ses valeurs. En s’universalisant et se diversifiant, le langage de l’accessibilité est devenu une composante des nouvelles figures de la question sociale induites par une redéfinition de la division du travail social.

À ce titre, ces séminaires s’intéressent aux conditions d’émergence et d’institutionnalisation de ce langage et au référentiel d’action publique à travers lequel les sociétés actuelles entendent s’adapter. Ils analysent par ailleurs les modes de production du social à l’œuvre et les représentations du monde dont est porteur le langage de l’accessibilité, les nouvelles manières de société qu’il suggère. Ils corrèlent sa puissance symbolique à la manière dont les groupes sociaux et les individus participent à ses significations sociales, les partagent et en sont
porteur·euse·s.

Ces séminaires rapportent cette année la concrétisation des droits au développement du numérique dont il est communément admis qu’ils engendrent des gains d’accessibilité substantiels. Ils s’interrogent plus particulièrement sur les mutations du système scolaire auxquelles renvoient l’introduction du numérique quant aux rôles et aux missions de l’institution scolaire. Ils appréhendent en second lieu les usages sociaux qui les entourent, les conditions intervenant dans l’accessibilisation de l’environnement scolaire et les modalités fondant son acceptabilité.
Ils s’intéressent enfin à la redéfinition du rôle d’enseignant·e, d’élève ou de parent induite par l’utilisation dunumérique et aux enjeux identitaires qu’il recouvre.